Tradutec : Agence de traduction professionnelle - Traductions spécialisées, méthodes, actualités...

Le métier d'agence de traduction ou d'interprétariat englobe de nombreuses facettes regroupant plusieurs domaines d'activité et secteurs professionnels, comme les métiers juridiques, financiers, techniques, marketing ou autres spécialisations professionnelles. Pour chacune de ces facettes, nous devons apporter une réponse adaptée, efficace, et avec la plus grande fidélité vis à vis des documents originaux qui nous sont confiés. Pour réussir ce challenge, nous avons construit notre expertise d'agence de traduction à la fois sur les compétences de nos traducteurs, et sur des processus qualité rigoureux.

Une traduction professionnelle ça se reconnait à quoi ?

Traduction Profesionnelle

 Donner le sourire à l’oreille

Toute comme le traducteur professionnel, que l’on ne reconnait pas forcément à son œil alerte et à son poil brillant, une traduction professionnelle ne se reconnait pas, elle s’impose, se vit telle que. Elle nous oblige, avec fluidité, et l’oreille satisfaite, à nous rendre à une et une seule évidence : une traduction sera professionnelle si elle nous parle, dans le sens plein du terme.

C’est bien compris ?!

Le véritable but de la traduction dite professionnelle est de donner (définitivement) l’impression au lecteur que le texte qui lui est proposé a été directement rédigé dans la langue cible. Ainsi il ne le regarde, ne le parcourt pas, comme un texte traduit, à aucun moment il ne doit avoir la vague sensation de découvrir une adaptation, un texte transformé, il doit, extatique – c’est un peu exagéré là - le tenir fébrilement dans ces mains comme un texte original.

Lire la suite...

Trad Online : nouvelle acquisition du groupe Tradutec

Tradonline

Le groupe Tradutec, leader de la traduction en France, est heureux d’annoncer l’acquisition de l’agence de traduction Trad Online, en juin 2016.

Trad Online est une jeune société de traduction multilingue et dynamique. A seulement 8 ans d’existence, elle a déjà prouvé son exigence de qualité et sa réactivité, gagnant la confiance de sociétés internationales de renom.

Son fondateur et dirigeant, Mathieu Maréchal, a choisi de confier les rênes de son agence au groupe Tradutec. Lors de la passation, il a salué la solidité et l’expertise du groupe Tradutec et a souligné notamment que “ces points de pérennité, d’expérience dans la reprise d’entreprises et d’assise financière ont été des éléments de décision importants pour [lui], qui [a] toujours eu pour souhait de favoriser le travail sur le long-terme et de donner un avenir pérenne à Trad Online.

Lire la suite...

Pourquoi utiliser la traduction assistée par ordinateur ?

La traduction assistée par ordinateur

Savez-vous réellement comment se passe une traduction quand vous faites appel à une agence professionnelle de traduction ? Vous imaginez sans doute des traducteurs experts, dictionnaire et stylo à la main, évitant soigneusement les traductions aléatoires et abusives générées par les logiciels de traduction.

Pourtant, la plupart des agences et sociétés de traduction utilise un logiciel de traduction assistée par ordinateur (TAO). En quoi cela consiste et quel est leur intérêt de s’appuyer sur un tel outil ? Voici un éclairage sur l’usage de la traduction informatisée dans les sociétés de traduction.

Quelle est la différence entre traduction automatique et traduction assistée par ordinateur ?

La traduction automatique correspond à une traduction générée par un logiciel, sur la base d’un dictionnaire initial et agrémenté par les contributions des utilisateurs. Le logiciel le plus connu est sans conteste l’outil gratuit en ligne Google Translate. Cette méthode peut s’avérer intéressante si notre intérêt est de comprendre le sens global d’un texte.

Mais pour les traducteurs experts, utiliser la traduction automatique est inutile et fastidieuse. D’une part, elle affiche de nombreuses limites, voire de contre sens. D’autre part, le temps passé par le traducteur à décoder et corriger le texte final est supérieur au temps investi pour effectuer sa propre traduction.

En revanche, la traduction assistée par ordinateur (TAO) s’avère d’une grande pertinence pour le traducteur et affiche des résultats convaincants.

La TAO consiste à tirer parti des traductions déjà effectuées en les stockant et en les catégorisant dans une base de données de documents déjà traduits.

Les logiciels de TAO permettent à leurs utilisateurs d’harmoniser leurs traductions afin de correspondre au style d’une même enseigne ou entreprise. Son usage permet d’augmenter la qualité et les volumes traités et - sur le long terme - favorise la diminution des coûts et des délais.

Il existe plusieurs logiciels de TAO développés pour les traducteurs professionnels. Chacun présente des spécificités ainsi qu’une interface qui lui est propre mais le fonctionnement global de ces outils est sensiblement le même, quel que soit le produit étudié.

Comment fonctionnent les outils de TAO ?

Les logiciels de TAO se présentent comme des plateformes opérationnelles regroupant plusieurs applications destinées à faciliter le travail des traducteurs dans leur gestion des supports multilingues. Il s’agit d’un véritable environnement dédié à la traduction, affichant les textes source et cible, avec possibilité d’un enrichissement typographique.

Ces outils de TAO disposent de dictionnaires multilingues et interactifs qui sont alimentés à partir du travail du traducteur. Egalement, les bases de données intégrées enregistrent les traductions au fur et à mesure que le traducteur progresse.

Ces bases de données sont constituées de segments de textes provenant d’un découpage préalable en phrases ou en paragraphe du texte source et de celui qui est traduit.

Dans son travail de traduction, le traducteur expert va découper le texte source en segments pour en rechercher les correspondances dans la mémoire de traduction du logiciel de TAO. Il évaluera ainsi le degré de similitude entre les segments et validera ou non la traduction automatique trouvée.

Plus d'articles...

  1. Transcréation : une stratégie de traduction pour un marketing de marque
  2. Quels sont les noms de famille les plus courants dans les pays d’Europe ?