TAO : un atout pour optimiser les traductions et réduire les coûts !

Avec l’évolution de la technologie, les logiciels de traduction assistée par ordinateur (TAO) permettent d’obtenir une traduction de meilleure qualité et ce, dans de meilleurs délais notamment en se basant sur des traductions déjà effectuées pour éviter de refaire le même travail. Si la relecture reste indispensable, le gain de temps sur la première étape de traduction est considérable. Bien plus fiable que la traduction automatique (TA), différents outils sont disponibles pour une réduction des coûts de traduction sur une qualité optimisée.

 

Traduction assistée par ordinateur (TAO) ou traduction automatique (TA) ?

Attention à ne pas confondre la traduction assistée par ordinateur (TAO) et la traduction automatique (TA).

 

La traduction automatique (TA)

La traduction automatique (via Google Translate, par exemple) consiste à passer un texte entier dans un logiciel dédié pour en ressortir une traduction sans aucune aide humaine. L’avantage : proposer rapidement un contenu globalement compréhensible afin d’avoir une idée générale du sujet traité. Bien que cette méthode ait fait des pas de géants depuis ses débuts, les traductions restent encore maladroites et ne permettent pas de prendre en compte les nuances, les spécificités d’une culture ou encore les expressions.

 

La traduction assistée par ordinateur (TAO)

La TAO, quant à elle, propose une approche légèrement différente : il s’agit dans ce cas d’une traduction effectuée par un traducteur spécialisé qui s’aide d’un logiciel. L’humain reste la variable la plus importante. En se basant sur des termes et des segments de textes déjà traduits par le passé via ce même logiciel, le traducteur expert gagne du temps en se focalisant sur les nouvelles parties. Élément indispensable toujours proposé par les prestataires de services linguistiques : une relecture globale pour vérifier l’homogénéité et l’exactitude des informations.

 

À savoir : la TAO (traduction assistée par ordinateur) se traduit par « CAT Tools » en anglais, pour Computer aided translation tools

 

 Comment fonctionne la TAO ?

La TAO est donc une aide au traducteur. Pour cela, elle se base sur les textes et documents déjà traduit et s’enrichit à chaque nouvelle traduction. Ces logiciels sous forme de plateforme alliant plusieurs applications proposent un affichage des textes source et cible et piochent dans la base de données qui se construit avec le temps et les traductions. Un bon outil de TAO se base sur :

  • L’utilisation de mémoires de traduction. La base de données s’enrichit avec chaque nouveau texte traduit. Le texte est segmenté et la traduction associée va être enregistrée. Si ce même segment de texte source revient lors d’une autre traduction, le logiciel va pouvoir proposer le même texte dans la langue cible. La traduction peut donc se faire bien plus rapidement s’il n’est pas nécessaire de tout traduire à nouveau.
  • L’utilisation de glossaire ou bases terminologique. Très utile pour des slogans, des noms de produits, des règles d’utilisations récurrentes ou encore les requêtes fréquentes de dictionnaire, le glossaire permet d’assurer une homogénéité dans le choix des termes et des traductions proposées.

En complément des deux premières méthodes indispensables, les logiciels de TAO proposent des applications de correction d’orthographe, de grammaire, etc.

La TAO est un outil d’aide et de soutien pour le traducteur. Une grande partie du texte est tout de même traduite manuellement et une relecture minutieuse est indispensable.

A noter : plus le logiciel enregistre de textes de votre entreprise, plus il gardera en mémoire des traductions variées et précises. En conséquent, plus vous travaillez avec la même agence de traduction, plus vos traductions

 

 Quel logiciel de TAO choisir ?

De nombreux logiciels sont disponibles sur le marché de la traduction assistée par ordinateur. Le leader, SDL Trados Studio, comprend l’utilisation de mémoire de traduction et de base terminologique et propose diverses fonctions pour faciliter le travail du traducteur. Autre incontournable : MemoQ, simple d’utilisation et tout aussi complet.

Quels que soient les outils de traduction assistée par ordinateur utilisés, la post édition faite par des traducteurs professionnels est indispensable.

À noter : Avant toute traduction par une agence, pensez à discuter des termes et conditions de propriété de Mémoire de traduction pour éviter tout litige de propriété intellectuelle par la suite !

 

 Les 4 avantages majeurs de la TAO

Avec la TAO, tout le monde y gagne : client comme traducteur, en particulier pour traduire d’importants volumes de textes.

  1. Cohérence dans les textes. L’utilisation d’un glossaire et de mémoire de traduction permet de garder une homogénéité dans un même texte ainsi qu’entre plusieurs textes. Au fils du temps, les traducteurs peuvent changer au sein de l’agence de traduction et l’utilisation de logiciel de TAO permet de ne pas voir de différences dans les différentes traductions.
  2. Augmentation de la qualité. En complément du gain de cohérence, la TAO apporte un contrôle de qualité plus performant : outre la mémoire de traduction et la base terminologique, les logiciels de TAO proposent des applications de correction et signalisation d’erreurs grammaticales et permettent d’éviter les coquilles.
  3. Gain de temps, délais réduits. Puisque le traducteur se focalise sur les segments de texte qui n’ont pas encore été traduits, il gagne du temps sur le processus de traduction. Plus le nombre de segments déjà traduit est élevé, plus la traduction se fera rapidement.
  4. Réduction des coûts pour le client. Par conséquent, si la traduction est plus rapide et porte directement sur un plus petit nombre de mots, le devis sera plus avantageux pour le client car le traducteur ne facturera que la partie nécessitant une traduction. Un excellent rapport qualité/prix !

La TAO permet également de gagner en adaptabilité concernant les formats et fichiers source et de travailler sur plusieurs projets de traduction en même temps.

 

À noter : une bonne agence de traduction travaille avec des outils de TAO et des traducteurs experts : un dispositif optimal pour une prestation client performante.

 

La traduction assistée par ordinateur permet donc à l’expert (qui reste indispensable !) de s’appuyer sur des traductions déjà effectuées et du vocabulaire pré traduit pour assurer une homogénéité au texte cible. En se basant sur la mémoire de traduction et les bases terminologiques, l’utilisation d’un logiciel de TAO augmente la qualité de traduction et la cohérence des textes tout en diminuant les délais et les coûts. Tout le monde y trouve son compte !